NOIR DE LUNE

Un suspense intolérable

Alice Sebold retrouve l’univers de « La Nostalgie de l’ange » pour un roman d’ombre et de lumière froide. « La Nostalgie de l’ange », son succès mondial, sorti chez NiL éditions en 2003 fait l’objet d’un film, actuellement en cours de réalisation sous la direction de Peter Jackson (« Le Seigneur des anneaux »).

Roman de Alice Sebold
Editions Nil

:: L’histoire ::
Dès la première ligne, Helen Knightly avoue. Il y a bien eu meurtre. Que sa mère ait été sénile et méchante ne change rien. Tout au long des vingt-quatre heures qui vont suivre, Helen louvoie entre ses souvenirs et la réalité, pour tenter de comprendre, pour tenter de survivre… Surgissent les images d’une enfance bizarre passée auprès d’une femme belle et démente, impitoyable et fragile, qui s’immerge lentement dans la maladie pour mieux punir son mari. Nous voilà pris à notre tour au piège de l’amour-haine qu’Helen voue à cette mère aux allures d’idole destructrice. Son angoisse devient notre angoisse : que faire du corps ? où trouver un complice ? faut-il quitter la ville ? se tuer ? Le suspense est intolérable : on ne lâche pas « Noir de lune » avant le tout dernier paragraphe.
sources : ©Editions Nil 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This