Un polar psychologique

Amanda Stevens aime les récits dans lesquels « le familier bascule soudain dans le drame et la peur »… Accordant une grande importance à la psychologie de ses personnages, elle sait transcrire avec talent, par le biais de situations intenses, la force de leurs émotions et leur combat contre le mal.

Roman de Amanda Stevens
Editions Mira

::L’histoire ::
« Maman, je reviens bientôt. » Quand ce message est découvert sur le pare-brise d’une voiture garée devant chez elle, Tess Campbell reprend espoir. Car l’enfant qui a écrit ces mots ne peut être que sa petite Emily, kidnappée trois semaines plus tôt, et qui, elle en a la certitude, est toujours vivante. Mais à Eden, petite ville tranquille du Mississippi, Tess n’est pas seule à vivre dans l’angoisse de ne plus jamais revoir son enfant. Tout près d’elle, une autre mère, Naomi, endure ce calvaire depuis dix ans déjà. Depuis que sa fille Sadie a été enlevée dix ans plus tôt, dans la même école qu’Emily, et dans des circonstances étrangement similaires. Y a-t-il un lien entre ces deux enlèvements ? Et si oui, quels sont les mobiles des ravisseurs, qui n’ont fait aucune demande de rançon ? Devant l’inertie de la police, Tess et Naomi décident d’unir leurs forces et de continuer à se battre. C’est alors qu’un nouveau drame se produit, qui vient relancer l’enquête : dans la petite école d’Emily et de Sadie, une troisième fillette, Sara Beth, manque à l’appel…
sources : ©Mira 2011

Laissez un commentaire