L’expérience byzantine de Michel Ange

Mathias Enard, l’auteur du très remarqué « Zone » (prix Décembre 2008 et prix du livre Inter 2009 et qui vient de sortir en livre de poche), nous livre un roman subtil sur la rencontre entre Michel Ange et une ville envoûtante, Constantinople.

Roman de Mathias Enard
Editions Actes sud

::L’histoire ::
13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu’il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l’invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d’un pont sur la Corne d’Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. Urgence de la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l’étrangeté byzantine, Michel Ange, l’homme de la Renaissance, esquisse avec l’Orient un sublime rendez-vous manqué.
sources : © Actes sud 2010

Laissez un commentaire