La coiffeuse et le philosophe

Ce roman propose une réflexion sur le choix amoureux, le racisme des sentiments, l’absurde de l’amour qui, parfois, nous fait choisir des partenaires qui ne sont pas notre genre.

Roman de Philippe Vilain
Editions Grasset

::L’histoire ::
« Un jeune professeur de philosophie, d’origine parisienne, est affecté dans une ville du nord de la France. Déçu de cette affectation, nostalgique de sa vie dans la capitale, les premiers temps sont une épreuve. Il rencontre Jennifer, une coiffeuse, qui devient son amante. Tout les oppose : l’appartenance sociale et les ambitions, le langage et les goûts… Est-il possible pour un professeur d’aimer une coiffeuse ? »
sources : © Grasset 2011

Laissez un commentaire