PELAGIE ET LE COQ ROUGE

La dernière enquête de Pélagie?

Grigori Chalvovitch Tchkhartichvili, alias Boris Akounine, est né en 1956 en Géorgie. Auteur de nombreuses traductions de l’anglais et du japonais, et d’un essai intitulé « L’Écrivain et le suicide », il a également écrit, sous le pseudonyme de Boris Akounine. une série policière qui relate le parcours d’Eraste Pétrovitch Fandorine au sein de la police secrète. Il a publié depuis « Altyn Tolobas », le premier roman d’un nouveau cycle, dont le héros n’est autre que le petit-fils d’Eraste Pétrovitch Fandorine, ainsi qu’une trilogie policière emmenée par Pélagie, une jeune nonne orthodoxe dans une province de la Russie à la fin du XIXe siècle. Les deux premiers volets de sa nouvelle série, « Bon sang ne saurait mentir », ont paru en 2008 aux Presses de la Cité.

Roman de Boris Akounine
Editions 10-18

:: L’histoire ::
Finies les enquêtes ! Sur le bateau qui les ramène à Zavoljsk, Pélagie, nonne orthodoxe et intrépide détective, l’a promis à l’évêque Mitrophane : dorénavant, elle adoptera sans faillir une vie pieuse et retirée du monde… Mais lorsqu’elle découvre à bord le corps d’un homme sauvagement assassiné, la jeune femme cède vite à la tentation du mystère criminel. Associée à l’enquête par l’énergique fonctionnaire chargé de l’affaire,  » Pauline Goupiline  » alias Pélagie reprend du service pour la dernière fois, c’est juré. Des impénétrables forêts russes à la brûlante Palestine, entre chrétiens, juifs et musulmans, touristes et tueurs acharnés, Pélagie suit sans relâche les traces d’un insaisissable prophète qui compte plus d’ennemis que de disciples…
sources : © 10-18 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This