PETITS MEURTRES ENTRE VOISINS

Un huit clos angoissant

Après un premier roman remarqué,  » Retour vers la côte « ,  » Petits meurtres entre voisins « , second roman de Saskia Noort, l’a définitivement installée parmi les auteurs de thriller les plus prometteurs de sa génération. Elle nous plonge dans un huis clos féminin angoissant et sexy. Un portrait décapant de la banlieue chic d’Amsterdam où l’hédonisme vire à l’aigre sous la vertigineuse mécanique du mensonge et de la trahison.

Roman de Saskia Noort
Editions Denoel

:: L’histoire ::
Karen et Michel ne regrettent pas d’avoir quitté la capitale pour le petit village où ils viennent de s’installer. En plus d’un rythme de vie apaisé, ils ont trouvé un cercle social des plus grisants : un groupe d’urbains convertis aux bienfaits de la campagne qui partagent comme eux le goût de ta bonne chère, des boissons et de l’argent. Ensemble, ils fondent un club et passent leur vie les uns chez les autres. Subrepticement, pourtant, l’équilibre vacille. Un violent incendie éclate en pleine nuit chez un des couples, tuant le mari. Autour de cette mort brutale, les jalousies et les rancoeurs commencent à affleurer : adultère, soupçons de malversations. Et lorsque, quelques jours plus tard, un autre membre se défenestre depuis une chambre d’hôtel, le doute s’installe pour de bon. Puis la peur. Puis l’angoisse : un assassin se cache-t-il parmi eux ?…
sources : © Denoel 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This