Une petite anthropologie intellectuelle et sentimentale

Après ses chroniques de « L’odeur du temps », Jean D’ Ormesson, le toujours jeune et prolifique académicien, passe à quelques aveux et donne de lui-même une image nouvelle. Et du monde où nous vivons une vision ironique et enchantée.

Roman de Jean D’ Ormesson
Editions Robert Laffont

:: L’histoire ::
Dans « Qu’ai-je donc fait », Jean d’Ormesson reprend d’une façon neuve des thèmes qui lui sont familiers – la littérature, la paresse, l’ambition, les femmes, les voyages, le temps qui passe, Dieu toujours caché… – et livre, sur lui et sur les siens, des pans d’existence qu’il avait longtemps gommés, jetant sur notre condition une lumière où se mêlent le bonheur et le tragique.
sources : © Robert Laffont 2008

Laissez un commentaire