ROMANCE NERVEUSE

Une rencontre improbable

La rencontre, à Djerba, entre une femme écrivain amoureuse et un photogtaphe parisien, qui n’ont rien de commun entre eux.

Roman de Camille Laurens
Editions Gallimard

:: L’histoire ::
Elle est romancière, cultivée, « la vraie vie, c’est la littérature », pense-t-elle. Il est paparazzi, toujours en quête d’aventures et de sensations fortes. A la suite d’une violente rupture avec son éditeur, elle a perdu confiance en elle et ne parvient plus à écrire ; il rêve d’être connu et reconnu, il voudrait qu’elle écrive un livre sur lui, sur son existence à la fois tragique (il a été violé, enfant) et futile, insignifiante. Il lui offre non pas une tranche de vie, dit-il, mais « une tranche de vide ». Elle va donc entreprendre de le peindre, et à travers lui, c’est le portrait d’un homme contemporain qui se dessine : désinhibé, transgressif, irrespectueux des usages, des lois, avide de jouissances rapides, insoucieux d’autrui, il est « l’homme sans gravité » de Charles Melman, immature comme un enfant, se mouvant sans repères ni valeurs dans un monde sans limites, où l’opinion prévaut sur la pensée, la consommation sur le désir, l’imaginaire sur le réel. Il est aussi attachant, fascinant par son énergie, ses tentatives de liberté, et raconte quelque chose de l’humanité tout entière. L’idylle est évidemment bancale, la romance nerveuse, la narratrice témoigne d’un certain masochisme face à ces provocations qui la sidèrent, mais la reconquête d’un sens perdu passe par les retrouvailles avec la langue et l’apprentissage d’une forme d’amour.
: © Gallimard 2010

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This