Un premier roman policier de qualité

Hervé Jourdain, capitaine de police au sein de la Brigade criminelle de Paris et marathonien accompli, il est passionné de littérature policière et d’histoire. Son premier roman « Sang d’encre au 36 » a été finaliste du prix du Quai des Orfèvres 2009 et vient d’être qualifié « Polar coup de coeur du jury, plébiscité par le Jury VSD grand public et passionné de polars ».

Roman de Hervé Jourdain
Editions Les Nouveaux Auteurs

:: L’histoire ::
Véritable immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Une enquête en forme d’hommage à Georges Simenon où l’auteur nous mène de moments de doute en moments de tension. La Crim’ est dans tous ses états. Tous les vendredis, un tueur sévit dans les milieux culturels puis nargue par l’envoi d’un courrier les policiers du 36. Après le premier assassinat d’un conseiller d’orientation, la nouvelle victime appartient encore à l’Education nationale. L’équipe du commandant Duhamel croit tenir quelque chose. Illusion : les victimes « sans histoire » s’accumulent et la Brigade criminelle du quai des Orfèvres s’inquiète de ne pas avoir de piste solide. Rien ne semble lier ces meurtres en série… sauf, peut-être, la passion des victimes pour les romans policiers. Une seule chose est sûre : la vérité n’est pas là où on l’attend.
sources : © Les Nouveaux Auteurs 2009

Laissez un commentaire