Un magnifique portrait de femme

Vendela Vida, figure de l’avant-garde littéraire de la côte Ouest des Etats-Unis, est l’auteur de « Sans gravité » et « Soleil de nuit » (Editions de l’Olivier). Editrice du magazine The Believer, fondé avec son mari l’écrivain Dave Eggers, elle a collaboré à l’écriture du scénario du dernier film de Sam Mendes, « Away We Go ». « Se souvenir des jours heureux » a été salué par la presse américaine lors de sa parution en 2010.

Roman de Vendela Vida
Editions Albin Michel

::L’histoire ::
Veuve depuis peu, Yvonne, prof d’histoire, la cinquantaine, accepte l’invitation de ses enfants à une croisière en Méditerranée sur la côte turque. Avant de retrouver les siens, elle a décidé de séjourner une semaine seule à Datça, où elle avait passé sa lune de miel vingt-huit ans auparavant, pour se replonger dans le souvenir des jours heureux. Ces souvenirs la perturbent plus qu’ils ne lui apportent de réconfort, et son séjour, avec son cortège de rencontres insolites, ne se déroule pas vraiment comme prévu. Il n’y a guère qu’avec Ahmet, petit pêcheur de coquillages qui ne parle pas un mot d’anglais, qu’Yvonne parvient à oublier ses soucis. Jusqu’à ce qu’un tragique accident vienne semer le chaos dans sa vie. Avec un sens étonnant de l’écriture et une formidable intuition dans la construction de ses personnages, Vendela Vida parvient à cerner la force et la fragilité des liens qui unissent les couples et les familles.
sources : © Albin Michel 2011

Laissez un commentaire