Un livre plein d’émotion

Un récit poignant sur l’absence du père, entre hommage et réglement de comptes, humour et amertume.
Katia Denard est la fille du mercenaire Bob Denard. Elle vit à Paris où elle exerce comme psychanalyste.

Essai de Katia Denard
Editions Anne Carrière

::L’histoire ::
« Ce livre n’avait qu’un lecteur, un destinataire et un seul. Avec ce livre, je n’avais qu’un seul but : que mon père le lise. Alors j’ai commencé à écrire, et il est tombé malade. Maladie de la mémoire. Je me suis dépêchée, écrire devenait urgent. Vite avant qu’il ne sombre, que les mots ne deviennent des hiéroglyphes illisibles. Il était déjà trop tard, sous mes airs de lièvre shooté je ne suis rien d’autre qu’une tortue. Et encore, pas une rapide. Alors, dans la lenteur de l’écriture, je l’ai fait vivre. Et plus je l’écrivais, plus il était vivant, plus jeune et en forme. J’ai continué d’écrire de plus en plus lentement pour le maintenir en vie. Ça n’a pas marché. J’en ai été la première étonnée. » Ceci n’est pas une biographie de Bob Denard, juste le livre plein d’émotion, de douleur ; de rage et de drôlerie d’une fille qui a mis des années avant d’en finir avec Oedipe. Un portrait étonnant de l’homme qui fit sauter les gouvernements, servi par une écriture incisive où certains mots tombent comme des couperets et d’autres glissent comme une caresse.
sources : © Editions Anne Carrière 2011

Laissez un commentaire