SOUS LE CHARME DE LILLIAN DAWES

Un roman d’initiation très réussi

Katherine Mosby enseigne à l’université de Columbia et collabore au New Yorker et à Vogue. Poète, elle est l’auteur de quatre romans. « Sous le charme de Lillian Dawes » a figuré dans la sélection pour le National Book Award et pour le prix Pulitzer. Dans une prose raffinée, aux accents nostalgiques dans la lignée de Scott Fitzgerald, Katherine Mosby signe un très beau roman d’apprentissage dans le New York des années 1950.

Roman de Katherine Mosby
Editions Quai Voltaire

:: L’histoire ::
«Il y a presque toujours dans la vie un moment clé, un point divisant le temps entre un avant et un après – un accident ou une histoire d’amour, un voyage ou peut-être un décès…» Ainsi commence le récit que fait Gabriel, dix-sept ans, de l’été qui changea le cours de sa vie. Renvoyé du pensionnat, il s’installe à Manhattan chez son frère Spencer, qui, rompant avec la tradition de leur aristocratique famille, a renoncé à la carrière diplomatique pour la bohème littéraire. Enivré par sa liberté toute neuve, Gabriel a hâte de goûter aux plaisirs de la ville. C’est dans le grand monde, dont son frère lui ouvre les portes, qu’il croise le chemin de Lillian Dawes. Artiste ? Aventurière ? Espionne ? Cette jeune femme, indépendante et mystérieuse, semble mener plusieurs vies. Elle est de celles qui enflamment l’imagination des hommes. Ni Spencer ni Gabriel ne sortiront indemnes de cette rencontre… sources : © Quai Voltaire Eds 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This