TABARLY

La vraie légende de Tabarly

Ce livre hommage de Yann Queffélec paraît à l’occasion du dixième anniversaire de la disparition en mer d’Eric Tabarly. Bretons tous les deux, les deux hommes se connaissaient et s’appréciaient. Le romancier fut même l’équipier de Tabarly.

Essai de Yann Queffélec
Editions L’archipel

:: L’histoire ::
 » J’ai connu la légende avant d’approcher l’homme, avant que Tabarly fût un nom prestigieux sous tous les climats. On aurait dit Ned, le matelot bravache du capitaine Nemo. Des biceps gonflés à crever la peau. Un visage hâlé de bonne épaisseur, les pommettes saillantes, un regard vert aux pâleurs d’absinthe. Son chez-lui, c’était l’horizon. C’était toiler la mâture, c’était le prochain mille à courir. Il disait : « Je ne fais que vivre la vie comme je l’imaginais. » Vainqueur de la Transatlantique en 1976, il dit toujours non au mariage. C’est alors qu’il rencontre Jacqueline… Après 1978, son chez-lui c’est Gouesnac’h, au bord de l’Odet, face à l’océan. La belle vie que la vie d’Éric Tabarly, entre Jacqueline et Marie, leur fille ! Le 13 juin 1998, peu après minuit, en mer d’Irlande, quelque chose lui arriva… Mais qui pouvait empêcher Tabarly d’embarquer pour un dernier verre, un dernier océan, le der des ders… ?  »
sources : ©L’archipel 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This