Une parodie de vaudeville

Les histoires d’amour finissent mal en général.. Régis Jauffret l’écrit sur tous les tons depuis « Histoire d’amour » en 1998. Mené comme un vaudeville, « Tibère et Marjorie » est le récit d’amours très contrariées.

Roman de Régis Jauffret
Editions Seuil

::L’histoire ::
« Va-t’ en. Moi, je t’aime trop pour te quitter. Quand on aime trop, c’est comme une cuite. On ne tient plus debout, on ne peut même pas s’enfuir. On devrait changer nos noms, comme des bateaux qui changent de propriétaire. On ne sera plus ensemble, on ne sera plus les mêmes. On deviendra d’autres gens, ce serait une escroquerie de se faire appeler encore Tibère et Marjorie. »
sources : © Seuil 2010

Laissez un commentaire