TOLSTOÏ EST MORT

Une reconstitution minutieuse

A partir de dépêches, de témoignages, de lettres et d’autres écrits qu’il a rassemblés et traduits, Vladimir Pozner a reconstitué dans ses moindres détails l’atmosphère qui a entouré les derniers jours de Tolstoï.

Roman de Vladimir Pozner
Editions Bourgois

:: L’histoire ::
En novembre 1910, la petite ville d’ Astapovo est en effervescence. Tolstoï, qui a fui la demeure familiale et voyagé sous un nom d’emprunt, est tombé malade en cours de route. Il a dû s’arrêter dans la maison du chef de gare. Très vite, la nouvelle s’est répandue. Les journaux de Moscou, puis de province, envoient des correspondants qui s’informent, interrogent les médecins, télégraphient leurs articles. La situation évolue d’heure en heure. Les télégrammes de la fille de Tolstoï, Alexandra, tiennent sa mère au courant de l’état de santé de l’écrivain.
: © Bourgois 2010

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This