Inspiré d’une histoire vraie

Un magnifique roman qui alterne les voix de Ruth et d’Ernst, pour dresser le paysage politique des années 1920 à 1940 en Europe. Un livre au rythme palpitant qui met en lumière la montée inexorable du régime nazi et le climat délétère pour les intellectuels et les militants de gauche persécutés jusqu’aux bords de la Tamise.

Roman de Anna Funder
Editions Héloïse d’Ormesson

::L’histoire ::
2001, Sydney. Ruth Wesemann reçoit un mystérieux paquet qui va la replonger dans son passé, celui de l’entre-deux-guerres et du IIIe Reich. À l’époque Ruth est une jeune photographe insouciante. En 1933, avec l’avènement d’Hitler, sa vie bascule : résistance, persécution, exil. Depuis la capitale anglaise, elle et son mari, Hans, tentent d’aider ceux qui restés en Allemagne s’opposent au Chancelier, et notamment sa cousine, Dora Fabian. Cette dernière, après avoir caché les écrits d’Ernst Toller au péril de sa vie, échappera de manière spectaculaire à la Gestapo et trouvera asile, elle aussi, à Londres. Pourtant ce refuge ne pourra empêcher son assassinat, maquillé en suicide.
1939, New York. La voix d’Ernst Toller, écrivain engagé contre la montée du national socialisme, résonne en écho avec celle de Ruth dans l’évocation de cette période, et s’unit dans la douleur face au meurtre de Dora dont il était profondément amoureux. On le suit au Mayflower Hotel, sur Central Park West, où il dicte ses mémoires avant de mettre fin à ses jours.
sources : © Héloïse d’Ormesson 2013

Laissez un commentaire