Le courage de prendre en main son destin

Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, Marie Ndiaye a reçu le Prix Femina en 2001 pour son roman « Rosie Carpe ». Son nouveau roman est divisé en tois histoires qui se répondent entre elles et qui opresse et éblouit en même temps le lecteur par la beauté de sa prose.

Roman de Marie Ndiaye
Editions Gallimard

:: L’histoire ::
Trois récits, trois femmes qui disent non. Elles s’appellent Norah, Fanta, Khady Demba. Chacune se bat pour préserver sa dignité contre les humiliations que la vie lui inflige avec une obstination méthodique et incompréhensible. L’art de Marie NDiaye apparaît ici dans toute sa singularité et son mystère. La force de son écriture tient à son apparente douceur, aux lentes circonvolutions qui entraînent le lecteur sous le glacis d’une prose impeccable et raffinée, dans les méandres d’une conscience livrée à la pure violence des sentiments.
sources : © Gallimard 2009

Laissez un commentaire