Variations sur l’esprit du 18e siècle

Ces Variations sur l’esprit du XVIIIIe siècle sont des variations sur un esprit rebelle et vagabond, fantaisiste, attaché à la jouissance singulière, au refus de tout comportement de groupe. Un esprit révolutionnaire ? Libertin et libertaire plutôt, comme va le révéler la rencontre avec les événements de 1789 et surtout avec la Terreur.

Essai de Chantal Thomas
Editions Payot

::L’histoire ::
« Les textes de ce recueil suivent approximativement un ordre chronologique. Ils sont du côté de la critique avec ce que cette activité suppose de frôlement avec la fiction. Toutefois mon but ici est d’analyser des oeuvres, de les comprendre et me comprendre à travers elles. Celles-ci, de Casanova et Sade à Beaumarchais et Laclos, de Tiepolo à Mozart, ne cessent de tendre c’est pour moi ce qui les réunit à développer une philosophie du plaisir, une intelligence du désir, un génie du moment. Pas de femme parmi ces écrivains libertins dont la lecture m’accompagne ? C’est tout simplement qu’il n’en existait pas. Il était fort malvenu à cette époque pour une femme de s’afficher comme femme encore plus comme auteur. C’est pourquoi ces textes peuvent aussi se lire selon la ligne d’une trajectoire : celle qui de Mme de Tencin en passant par Mme Roland brise le silence et aboutit à Mme de Staël : la première femme à oser se proclamer auteur et assumer des prises de position intellectuelles et politiques ».
sources : © Payot 2014

Laissez un commentaire