UN CAFE POUR DEUX

L’espoir ne doit jamais mourir

Deborah Smith, Américaine, a d’abord été journaliste, puis éditrice avant de se consacrer à l’écriture. Ses quelque trente-cinq romans se sont vendus à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde. Parmi ses best-sellers, « La Montagne de l’ours » et « Secrets enfouis » (L’Archipel, 2001 et 2002). « Un Café pour deux », l’un des cinq meilleurs romans de l’année selon le Library Journal, pourrait être dédié à tous ceux que le destin a frappé. Aussi terribles soient les épreuves, l’espoir ne meurt jamais.

Roman de Deborah Smith
Editions L’Archipel

:: L’histoire ::
Star à Hollywood, Cathryn Deen était une très belle femme jusqu’à ce qu’un accident la laisse défigurée. Une carrière brisée, une existence en miettes. Thomas Mitternich, architecte new-yorkais, était un homme comblé jusqu’à ce qu’il perde sa femme et son fils lors des attentats du 11 septembre. Depuis, il noie son chagrin dans l’alcool. Sans Molly, qui tient le café du village, il aurait déjà lâché prise. Ces deux âmes perdues se rencontrent à Crossroads, un village de Caroline-du-Nord où elles se sont réfugiées pour fuir le monde. Cathryn et Thomas y découvrent un lieu, un café associatif, où on a besoin d’eux, où ils sont accueillis et où la solitude se métamorphose parfois en amour.
sources : © L’Archipel 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This