UN HEROS

Fille d’un « héros »

L’auteur évoque dans ce premier roman une cordée trahie et une fratrie blessée, autour des figures de son père, Maurice Herzog, et de son frère Laurent.

Roman de Félicité Herzog
EditionsGrasset

::L’histoire ::
Jusqu’où faut-il remonter pour trouver la source d’une tragédie personnelle ? Les mensonges de la guerre à la génération des grands-parents ?
Ceux de mon « héros » de père, parti à la conquête du sommet mythique de l’Annapurna en 1950 et laissant dans les cimes de cette ascension glorieuse une part de lui-même qui le rendra perpétuellement metteur en scène de sa légende ?
La liberté d’une mère séductrice et moderne, trop intelligente pour son temps, trop rebelle pour son milieu ? La fraternité fusionnelle et rivale de deux « enfants terribles » élevés dans une solitude commune et dans le culte de l’exploit ?
Toujours est-il que mon grand frère Laurent, promis à un destin magnifique, finira en vagabond des étoiles hirsute et fou; retrouvé par la police après des mois de fuite… jusqu’à sa chute prévisible.
C’est lui ou moi : ce fut lui…
Ce roman de notre fraternité blessée, je le lui dois. »
sources : © Grasset

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This