UN PAYS A L’AUBE

Un livre magistral

Denis Lehane, l’une des voix majeures du roman américain contemporain (« Mystic River », « Shutter Island », « Gone baby gone »…), s’attaque, avec « Un pays à l’aube », au défi de raconter la naissance de l’Amérique moderne sous la forme d’une flamboyante épopée. Quatre destins, en 1918 vont se croiser dans un Boston en révolte et une Amérique qui a peur de son avenir…

Roman de Dennis Lehane
Editions Rivages

:: L’histoire ::
L’Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale. De retour d’Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois, souvent occupés par des Noirs en leur absence. L’économie est ébranlée, le pays s’est endetté et l’inflation fait des ravages. La vie devient de plus en plus difficile pour les classes pauvres, en particulier dans les villes. C’est sur ce terreau que fleurissent les luttes syndicales, que prospèrent les groupes anarchistes et bolcheviques, et aussi les premiers mouvements de défense de la cause noire. En septembre 1918, Luther Laurence, jeune ouvrier noir de l’Ohio, est amené par un étonnant concours de circonstances à disputer une partie de base-ball face à Babe Ruth, étoile montante de ce sport. Une expérience amère qu’il n’oubliera jamais. Au même moment, l’agent Danny Coughlin, issu d’une famille irlandaise et fils aîné d’un légendaire capitaine de la police de Boston, pratique la boxe avec talent. Il est également chargé d’une mission spéciale par son parrain, le retors lieutenant McKenna, qui l’infiltre dans les milieux syndicaux et anarchistes pour repérer les  » fauteurs de troubles  » puis les expulser du territoire américain. A priori Luther et Danny n’ont rien en commun. Le destin va pourtant les réunir à Boston en 1919, l’année de tous les dangers. Tandis que Luther fuit son passé, Danny cherche désespérément le sens de sa vie présente, en rupture avec le clan familial. Dans une ville marquée par une série de traumatismes, une ville où gronde la révolte, la grève des forces de police va mettre le feu aux poudres…
sources : © Rivages 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This