Une femme a disparu

Ce récit biographique éclaire le mythe de l’inoubliable reine Christine, ou comment Greta Garbo a orchestré l’effacement auquel , toujours, elle aspira. Une réussite.

Roman de René de Ceccatty
Editions Flammarion

::L’histoire ::
En septembre 1949, Greta Garbo s’apprête à jouer dans La Duchesse de Langeais sous la direction de Max Ophuls. Le tournage est brutalement annulé. René de Ceccatty revient sur cet échec, symbole d’un renoncement qui aura marqué la vie et la carrière fabuleuse de l’actrice suédoise à la beauté miraculeuse. En se retirant de l’écran, Garbo a orchestré l’effacement auquel elle a toujours aspiré, au coeur de sa gloire et pendant un demi-siècle, jusqu’à sa mort en 1990. Avec finesse et élégance, ce récit éclaire le mythe de l’inoubliable Reine Christine à la lumière d’archives retrouvées.
sources : ©Flammarion 2013

Laissez un commentaire