Les Mémoires de Diane Keaton

Plutôt que de composer ses Mémoires de manière conventionnelle, Diane Keaton a alors décidé d’écrire un récit qui les raconte toutes les deux, Dorothy et elle, mais aussi tous les membres de sa famille, ses frères et sœurs, son père, sa  » grammy Hall « , ses enfants. Cette histoire, qui s’étend sur quatre générations, nous parle d’elle et nous parle de nous, des liens qui nous unissent pour toujours à ceux que nous aimons le plus au monde… .

Biographie de Diane Keaton
Editions Robert Laffont

::L’histoire ::
Tout ceux qui ont vu « Annie Hal »l ont vécu une histoire avec elle. On a aimé sa fraîcheur, on a copié son style, on se souvient de son humour, de ses coups de gueule ou de ses coups de blues. Devenu culte, ce film apparaît comme la déclaration d’amour du cinéaste Woody Allen à son actrice et ancienne compagne, Diane Keaton, qu’il révéla au public en même temps qu’à elle-même. Contrairement à une idée fausse mais communément admise, Diane n’est pas la nièce de Buster Keaton – en dépit de son indéniable don pour la chose comique – mais l’aînée des quatre enfants de Dorothy Keaton et Jack Hall. Très vite, entre la mère et la fille, se noue une relation très forte, faite d’admiration, de projection et d’attente : la très belle Dorothy, ancienne Miss Los Angeles des femmes au foyer, voit en Diane une personne exceptionnelle, capable de réaliser tous ses rêves. C’est cette conviction profonde qui poussera la jeune fille à venir faire ses études de théâtre à New York puis devenir une actrice de renom international, côtoyant les plus grands et récompensée des plus prestigieuses distinctions… A la mort de Dorothy, atteinte depuis des années de la maladie d’Alzheimer, Diane Keaton a retrouvé son journal, composé de quatre-vingt cinq carnets. Ces milliers de pages la révèlent comme une femme en butte au modèle d’épouse et de mère, cherchant comment exprimer toute la richesse de sa créativité et de son originalité.
sources : ©Robert Laffont 2011

Laissez un commentaire