Le nouveau roman de Christian Signol

Dans ce très beau roman, Christian Signol, nous raconte avec l’émotion, la tendresse et la nostalgie qui lui sont propres un demi-siècle de notre histoire et donne un visage à ces successeurs magnifiques des « hussards noirs de la République » à qui nous devons tant.

Roman de Christian Signol
Editions Albin Michel

::L’histoire ::
Devenir instituteur, c’était le rêve de nombreux enfants dans la France de l’immédiat après-guerre. Ornella, par exemple, a bataillé dur pour entrer à l’Ecole Normale, mais le succès était au bout de la route et l’a conduite vers son premier poste de maîtresse d’école à Ségalières, un village perdu des hauts-plateaux du Lot, en octobre 1954. Là, elle se heurte à l’hostilité du maire, du curé et des habitants, qui ont besoin de leurs enfants dans les fermes. Un nouveau poste l’attend à Peyrignac, sur le causse, où elle va partager la classe avec Pierre, fils d’un châtelain de Cahors. Entre ces deux enseignants issus de milieux différents mais qui ne vivent que pour leur métier, c’est le coup de foudre que seule assombrira la guerre d’Algérie. Au fil des ans, au gré des réformes scolaires, ils poursuivront leur carrière avec la même passion jusqu’à ce qu’une décision ministérielle les transforme en “professeurs des écoles” en 1989.
sources : © Albin Michel 2010

Laissez un commentaire