Un recueil de nouvelles de Joyce Carol Oates

Après « Fille noire, Fille blanche », un deuxième livre de Joyce Carol Oates paru en octobre 2009!
Parmi les sujets politiquement corrects abordés dans ces vingt-cinq nouvelles par l’auteur de Blonde – violence contre les femmes, crise de la cinquantaine, maltraitance d’enfants et désintégration de la famille traditionnelle –, un thème domine : souvent les femmes se croient indépendantes, autonomes jusqu’à ce que la violence masculine frappe : alors elles ne sont plus si certaines… Et elles acceptent leur statut de victimes, incapables de faire plus que de rêver à leur évasion.

Roman de Joyce Carol Oates
Editions Philippe Rey

:: L’histoire ::
Ce sentiment d’impuissance face à la brutalité mâle imprègne en particulier trois des histoires qui ont pour décor le désert culturel et géographique de Las Vegas, et, semble-t-il, la même héroïne. Celle-ci, dans « Craps », raconte à son ex-mari sa brève et bizarre aventure avec un joueur de dés qui la traitait tour à tour avec cruauté et tendresse selon les fluctuations de ses gains à la table de jeux. Prostituée dans « Vallée de la mort », elle rêve de trancher la gorge de son compagnon avec la lame de rasoir qu’elle a dans son sac, mais se contente de le quitter en l’insultant faiblement. Dans « Raclure Blanche », elle s’entiche d’un musicien noir, espérant avoir avec lui une liaison émotionnellement plus riche qu’avec ses précédents amants, avant de découvrir qu’il est comme les autres et, finalement, de s’y résigner.
Un trait commun à ces nouvelles admirablement ciselées : sous une surface parfaitement sereine, elles ne cessent de secréter plus ou moins sournoisement une atmosphère d’agression, de viol, de mutilations et de meurtre. Pourtant, malgré cette noirceur sous-jacente, elles ne cessent d’étonner, de provoquer et… de séduire.
: © Philippe Rey 2009

Laissez un commentaire