Un roman à l’humour grinçant

Scénariste, dramaturge et journalisteAlain Teulie signe son cinquième roman après « À part ça, les hommes vont bien » ou « Ma mère est une actrice ». « Vendredi soir chez les Becker » est un roman à l’humour grinçant, une satire des comportements petits-bourgeois.

Roman de Alain Teulie
Editions Plon

:: L’histoire ::
Pierre et Julia ont la quarantaine et sont enseignants. Tom et Sarah ont la trentaine et monnayent leurs charmes. Les premiers vivent à Paris, les seconds en banlieue, et seul le sexe pouvait les réunir. C’est le récit d’une soirée particulière, mais surtout un portrait grinçant des couples d’aujourd’hui, qu’ils soient des intellectuels urbains ou des exclus des cités. Mariage, désirs, argent, fidélité, réussite : ils essaient de voir clair dans tout cela sans y parvenir. Avec humour et ironie, l’auteur évoque les fantasmes et les ambitions d’une génération déçue qui ne sait plus quels sont ses rêves, et comment les réaliser. Pour Pierre, Julia, Tom et Sarah, rien ne sera jamais plus comme avant. Quelques heures auront suffit à bouleverser leurs vies.
sources : © Plon 2009

Laissez un commentaire