ROSE HIP ROSE #1 (Peur sur la ville… les filles ont des flingues…)

Ce seinen sanglant revisite les thèmes de la femme fatale et de l’amnésie. Kasumi Asakura pourrait être le pendant féminin de Jason Bourne, à la seule différence que quand elle prend l’identité de Rose Hip, elle utilise uniquement des balles à blanc.

ROSE HIP ROSE #1
Scénario et Dessin de Tôru FUJISAWA
Collection Senpaï (Ce label, reconnaissable par sa signalétique, regroupe des séries pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes).
Editions Pika6,95€

:: À noter::
Tôru Fujisawa, auteur de GTO, signe avec ROSE HIP ROSE un seinen des plus motivants. L’action et l’humour sont
omniprésents. il est à noter que cette série est interdite à la vente aux mineurs au Japon.
Cette série, en quatre volumes, a une suite intitulée ROSE HIP ZERO.

:: Le volume 1 ::
Shôhei Aiba, jeune lycéen, a une passion malsaine, photographier des culottes de lycéennes.
Il cherche des filles naïves et traque ses proies dans les trains. Puis, il revend ses clichés à un site Internet. Sa nouvelle victime est Kasumi Asakura. Mais celle-ci ne se laisse pas faire et lui confisque sa carte mémoire. Intrigué, il va la suivre et là, surprise, il découvre qu’elle appartient aux forces spéciales.
sources : Rose Hip Rose 1 © 2006 Tôru Fujisawa / Kodansha Ltd. / Pika Edition

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This