Ce seinen sanglant revisite les thèmes de la femme fatale et de l’amnésie. Kasumi Asakura pourrait être le pendant féminin de Jason Bourne, à la seule différence que quand elle prend l’identité de Rose Hip, elle utilise uniquement des balles à blanc.

ROSE HIP ROSE #1
Scénario et Dessin de Tôru FUJISAWA
Collection Senpaï (Ce label, reconnaissable par sa signalétique, regroupe des séries pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes).
Editions Pika6,95€

:: À noter::
Tôru Fujisawa, auteur de GTO, signe avec ROSE HIP ROSE un seinen des plus motivants. L’action et l’humour sont
omniprésents. il est à noter que cette série est interdite à la vente aux mineurs au Japon.
Cette série, en quatre volumes, a une suite intitulée ROSE HIP ZERO.

:: Le volume 1 ::
Shôhei Aiba, jeune lycéen, a une passion malsaine, photographier des culottes de lycéennes.
Il cherche des filles naïves et traque ses proies dans les trains. Puis, il revend ses clichés à un site Internet. Sa nouvelle victime est Kasumi Asakura. Mais celle-ci ne se laisse pas faire et lui confisque sa carte mémoire. Intrigué, il va la suivre et là, surprise, il découvre qu’elle appartient aux forces spéciales.
sources : Rose Hip Rose 1 © 2006 Tôru Fujisawa / Kodansha Ltd. / Pika Edition

Laissez un commentaire