Suite et fin de notre entretien avec Hugues FLÉCHARD.

COOLTURE : Votre loisir le plus insolite ?
Hugues FLÉCHARD : Et vous ?

Ce qui vous étonne le plus dans le monde actuel ?
Le quotidien.

————————————————————————-
:: 3 – Les questions “notre monde“ ::
————————————————————————-

Votre dernier geste pour l’environnement ?
Ne pas péter.

medium_FANTOME-01-F-01.jpgVotre dernier coup de gueule ?
Pas de dernier, y en a toujours qui suivent.

L’événement qui vous a le plus marqué cette année ?
J’entends des voix venant de Mars.

L’époque à laquelle vous auriez aimé vivre ?
Cela dépend de quelle planète on parle

La découverte la plus importante pour l’humanité ?
L’humanité.

medium_FANTOME-01-F-02.jpg
L’objet qui vous est indispensable ?
De quoi écrire.

L’objet que vous voudriez inventer ?
Le silence.

Comment avez-vous travaillé sur cette série “Matière Fantôme ? (des premières idées jusqu’à la version finale) ?
medium_9782800137971-V.JPGUn jour, lors d’une discussion avec Stéphane Douay, celui-ci m’a parlé d’une histoire qu’il verrait bien commencer par un homme nu se réveillant dans un lieu inconnu. Il avait ajouté que dessiner l’espace comme des ténèbres avec quelques lueurs lui plairait. J’ai donc enchaîné en lui résumant l’histoire d’alpha et quelques jours plus tard, je suis venu avec le synopsis des trois histoires de Matière Fantôme. La suite a été une série de ping-pong entre lui et moi.

Quels sentiments vous animent quand un de vos albums va sortir ?
Contradictoires et attentifs.

Quels sont vos envies / vos projets pour les mois qui viennent ?
Un long métrage dont le tournage devrait commencer à la fin de cette année, une série télévisée, une deuxième pièce de théâtre dans le noir (http://www.artalent.fr/khts/fr/mal2mer.html) et des projets BD, bien sûr.

COOLTURE : Un très grand merci !

:: (re)Découvrez l’intégralité de notre entretien exclusif avec Hugues FLÉCHARD::
1ère partie 2ème partie 3ème partie

—————————————————————
Réalisé par Hervé Giraud – Coolture Février 2007,
sources : © Dupuis

Laissez un commentaire