POURQUOI ALLER VOTER (QUAND ON EST JEUNE) ?

Beaucoup de jeunes portent aujourd’hui un regard désenchanté sur la politique. Comment leur en vouloir, eux qui sont les principales victimes du chômage et de la précarité et qui font depuis cinq ans l’objet d’une stigmatisation permanente ?

Mais face à un gouvernement resté délibérément sourd à leur malaise et à leurs aspirations, ils ont une arme précieuse : le droit de vote. C’est à travers les urnes qu’ils peuvent prendre en main leur destin collectif.

Voter, c’est exercer son droit de changer la vie ; les jeunes, qui l’ont encore tout entière devant eux, doivent être au rendez-vous de ce changement.

QUEL EST VOTRE MESSAGE D’AVENIR AUX JEUNES ?

Je souhaite dire aux jeunes de notre pays que je refuse qu’ils soient une génération sacrifiée. Il n’y a pas de fatalité à cela.

Parce que je ne me résignerai jamais à ce que tant de nos jeunes – 150 000 ! – quittent le système éducatif sans aucun diplôme, parce que tous doivent pouvoir trouver un emploi adapté à leurs qualifications et en vivre décemment, j’ai choisi de mettre la jeunesse au cœur de mon projet pour la France. Avec des priorités claires : l’éducation, la formation, l’insertion professionnelle, l’accès aux soins de santé et au logement. Et avec un mot d’ordre : l’autonomie.

Ce n’est qu’en accordant à sa jeunesse la place et la confiance qu’elle mérite que notre société sera en capacité de relever les défis de demain. Se tourner vers la jeunesse, c’est se tourner vers son avenir.

– François HOLLANDE, candidat du Parti Socialiste –

Laissez un commentaire