Les « danseuses » de Michel Déon La maison d’édition girondine Finitude publie cinq nouvelles, gracieuses et à peine mélancoliques, de l’académicien Michel Déon, alors débutant. Par ce livre au charme délicieusement rétro, il prouve une fois encore que si les époques changent, si les rapports entre les hommes et les femmes évoluent, les jeux de l’amour…

Lire la suite