La souffrance des mères Depuis son premier roman en 2003 , « L’Inattendue », suivi d’ »En douce » »en 2004 et de « À ta place  » en 2006, Karine Reysset continue de sonder l’expérience intime mais, cette fois, en s’appuyant sur ce qu’ellea de plus universel – la difficulté à être mère -, et en s’ouvrant à des sujets…

Lire la suite