Un divertissement! Comme dans « Camping », Fabien Onteniente a construit sa comédie en misant d’abord sur les contrastes sociaux : images archétypales des bourgeois, gentil docker gréviste, fille de bonne famille sauvée de sa rigidité par la simplicité populaire de Dubosc et de ses copains. On aime et on rit beaucoup, on n’aime pas et on…

Lire la suite