Un essai prometteur Dans « J’enrage de son absence « , sa première fiction après son beau documentaire consacré à sa sœur autiste ( » Elle s’appelle Sabine « ), Sandrine Bonnaire raconte l’histoire de Jacques (William Hurt), un Américain qui, autrefois, vécut en France et fut éperdument amoureux d’une femme : Mado (Alexandra Lamy). Un film réussi et…

Lire la suite