Un essai prometteur

Dans « J’enrage de son absence « , sa première fiction après son beau documentaire consacré à sa sœur autiste ( » Elle s’appelle Sabine « ), Sandrine Bonnaire raconte l’histoire de Jacques (William Hurt), un Américain qui, autrefois, vécut en France et fut éperdument amoureux d’une femme : Mado (Alexandra Lamy). Un film réussi et troublant.

Film français de Sandrine Bonnaire
Avec William Hurt, Alexandra Lamy, Augustin Legrand, Françoise Oriane
Editions Ad Vitam

::L’histoire::
Après dix ans d’absence, Jacques ressurgit dans la vie de Mado, aujourd’hui mariée et mère de Paul, un garçon de sept ans. La relation de l’ancien couple est entachée du deuil d’un enfant. Alors que Mado a refait sa vie, Jacques en paraît incapable et lorsqu’il rencontre Paul, c’est un choc. La complicité de plus en plus marquée entre Jacques et Paul finit par déranger Mado qui leur interdit de se revoir. Mais Jacques ne compte pas en rester là…
En bonus : « L’oeil dans la cave » : documentaire (52 mn), les essais de Jalil Mehenni, entretien avec Sandrine Bonnaire, entretien avec William Hurt, bande-annonce.
sources : © Ad Vitam 2013

Laissez un commentaire