Un premier film impressionnant

Le premier long-métrage du Belge Michaël R.Roskam a glané plusieurs récompenses dans divers festivals, une nomination dans la catégorie du meilleur film étranger aux Oscars. Un thriller violent sur la mafia des hormones avec un excellent Matthias Schoenaerts que l’on retrouve dans le film de Jacques Audiard « De rouille et d’os ». Le film a été interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en salle.

Film belge de Michael R Roskam
Avec Matthias Schoenaerts, Jeroen Perceval, Jeanne Dandoy
Editions Ad Vitam

::L’histoire :
Jacky est issu d’une importante famille d’agriculteurs et d’engraisseurs du sud du Limbourg. À 33 ans, il apparaît comme un être renfermé et imprévisible, parfois violent… Grâce à sa collaboration avec un vétérinaire corrompu, Jacky s’est forgé une belle place dans le milieu de la mafia des hormones. Alors qu’il est en passe de conclure un marché exclusif avec le plus puissant des trafiquants d’hormones de Flandre occidentale, un agent fédéral est assassiné. C’est le branle-bas de combat parmi les policiers. Les choses se compliquent pour Jacky et tandis que l’étau se resserre autour de lui, tout son passé, et ses lourds secrets, ressurgissent…
En bonus : entretien avec Matthias Schoenaerts, courts-métrages de Michaël R. Roskam : – The One Thing to Do – Carlo, bande-annonce.
sources : © Ad Vitam 2012

Laissez un commentaire