ALAMUT

Une nouvelle traduction de ce classique

Né à Trieste en 1903 et mort en 1967, érudit ayant étudié à Lubiana (Slovénie) et en Sorbonne, Vladimir Bartol s’intéressait aussi bien à la psychanalyse et la philosophie qu’à l’histoire des religions. Publié en 1938, Alamut est le classique d’une modernité saisissante qui lui aura permis d’entrer dans l’histoire de la littérature mondiale.

Roman de Vladimir Bartol
Editions Phebus

::L’histoire ::
Qui a dit que faire croire à des vivants, pour en faire des fanatiques, qu’ils rejoindraient le paradis s’ils mourraient en martyr était une notion contemporaine propre à Al-Qaïda ? Installée dans la citadelle d’Alamut, nichée au cœur des montagnes du nord de l’Iran, un chef Ismaélien n’a de cesse que de faire tomber l’empire des turcs Seldjoukides adeptes du faux prophète. Nous sommes au XIème siècle. Ce leader éclairé veut être sur terre ce qu’Allah est au ciel : omnipotent, invisible, maître de la vie et de le mort. Son plan, en recréant le paradis sur terre dans des jardins secrets où vivent de superbes jeunes femmes, est de faire croire qu’il détient lui aussi les clefs du ciel et peut y envoyer, en remerciements des services rendus, ses meilleurs fedayin. Subjugués, ces jeunes soldats de Dieu seront prêts à mourir au combat pour rejoindre ces lieux merveilleux qui les accueillent comme des rois…
sources : © Phebus 2012

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This