et autres histoires pour vaincre l’oubli

Luis Sepulveda, l’auteur de « Le vieux qui lisait des romans d’amour » et de très nombreux autres romans, nous offre avec « La lampe d’Aladino et autres histoires pour vaincre l’oubli », des contes magistraux, de merveilleux romans miniatures, faits de personnages inoubliables et d’histoires comme il en a le secret.

Roman de Luis Sepulveda
Editions Métailié
:: L’histoire ::
Un petit commerçant palestinien débarque à Puerto Eden, au plus profond de la Patagonie chilienne. “Le Turc”, comme on l’a surnommé, explique sa conception des échanges à l’aide d’une très ancienne histoire phénicienne. Il s’appelle Aladino Guarib et donne son nom à ce recueil de nouvelles dans lesquelles Luis Sepúlveda tente de sauver de l’oubli des moments, des lieux et des existences uniques. C’est de la lampe d’Aladino que surgissent comme par magie des contes magistraux, de merveilleux romans miniatures, des personnages inoubliables. On y retrouve, entre autres, le Vieux chasseur de jaguars et amateur de romans d’amour ou Butch Cassidy et Sundance Kid, une dame grecque d’Alexandrie, des poètes disparus et un hôtel aux confins amazoniens de l’Équateur, de la Colombie et du Brésil.
sources : © Métailié 2009

Laissez un commentaire