Le roman le plus emblématique d’Elizabeth Bowen

Née en Irlande, Elizabeth Bowen (1899-1973) partagea son existence entre la France, l’Italie et l’Angleterre. Après avoir connu le succès dans les années 20, l’après-guerre la fit tomber injustement dans l’oubli. Les rééditions récentes ont permis de redécouvrir une œuvre magnifique.

Roman de Elizabeth Bowen
Editions Phebus

:: L’histoire ::
1937. Portia, jeune fille de seize ans, est accueillie à la mort de sa mère par son demi-frère Thomas et sa femme Anna dans leur luxueuse maison de Londres. Mais Portia va bientôt sentir qu’elle n’est pas vraiment la bienvenue dans le petit monde des deux époux. Perdue dans cette société rigide, éprise d’apparences, l’innocente jeune fille s’attache au protégé d’Anna, Eddie, un jeune séducteur insouciant. En dépit de son ardent désir de s’adapter à sa nouvelle famille, elle ne sera jamais qu’une  » indésirable « , ses observations sur ce qui l’entoure demeurant invariablement malvenues dans un univers prompt à dissimuler la cruauté des rapports humains derrière la rigidité des conventions. Publié en 1938, sixième roman d’Elizabeth Bowen, « Les Coeurs détruits » demeure le plus connu de son auteur. La romancière y trace un portrait poignant de l’amour adolescent et de la perte de cette fragile innocence.
sources : © Phebus 2009

Laissez un commentaire