Un espion trop humain

Impressionnant de maîtrise et de mordant, « L’issue » décrit le monde aveuglant, vertigineux et complexe d’une guerre clandestine qui se complique encore lorsque les sentiments sont en jeu. Tout comme dans « Le Touriste », ( dont Warner Brothers a acquis les droits d’adaptation pour le cinéma), l’intrigue est tortueuse à souhait mais toujours vraisemblable. Et Milo Weaver, dans la position d’un homme écartelé entre le vrai et le faux, le bien et le mal, continue de camper à merveille les anti-héros magnétiques.

Roman de Olen Steinhauer
Editions Liana Levi

:: L’histoire ::
Quoi de plus dangereux qu’un homme qui n’a plus rien à perdre ? Milo Weaver a connu la prison, perdu la confiance de sa femme et de sa fille, sauvé plusieurs fois sa peau in extremis. Aussi, lorsque le Département du Tourisme – le plus secret des services de la CIA – lui propose de retourner sur le terrain, il accepte et enchaîne à contrecœur les missions insignifiantes. Jusqu’à la mission Neuf. Un ordre qui a valeur de test ultime de sa loyauté : l’enlèvement et le meurtre d’Adriana Stanescu, une jeune fille de quinze ans. Aux affres de Weaver, s’ajoute la suspicion de la présence d’une taupe chinoise qui menace l’existence même du Tourisme, et la vie de ses agents. Un traître proche de ceux qui ont, déjà une fois par le passé, fichu sa vie en l’air. Faut-il s’acharner à sauver un système qui vous écœure ? Milo n’oublie jamais que des vies sont menacées. Tel est, peut-être, son véritable problème : il est trop humain pour être l’espion parfait.
: © Liana Levi 2010

Laissez un commentaire