Une oeuvre ambitieuse et romanesque

Dernier volume d’un grand roman séculaire qui débute en 1913 dans le jardin du Luxembourg avec « Dans la main du diable », et se poursuit dans les années 1930 et pendant la drôle de guerre de 1939 avec « L’Enfant des ténèbres », « Pense à demain » couvre une période qui s’étend des années 1960 à septembre 2010 et clôt une trilogie romanesque d’une ampleur et d’une ambition rares dans le paysage littéraire français contemporain. Anne-Marie Garat a notamment obtenu le prix Femina pour son roman « Aden » (Seuil) en 1992.

Roman de Anne-Marie Garat
Editions Actes Sud

:: L’histoire ::
On y retrouve les descendants de la dynastie Bertingalay, de Mme Mathilde, fondatrice des usines B&G ; s’y croisent bien des personnages des ‘épisodes’ précédents, ils ont trente ans de plus, certains se sont absentés en de lointains pays, d’autres ont tragiquement disparu, d’autres viennent de naître. Jeunes gens ou encore enfants, chacun, à un titre ou un autre, est porteur d’un héritage, d’une mémoire, occultée ou revendiquée, des actions, des desseins et forfaits, individuels et collectifs, qui ont tramé le destin tragique du siècle.
: © Actes Sud 2010

Laissez un commentaire